Fonctions cognitives et mémoire

Les dessous du cerveau

Cerveau, mémoire, neuropsychologue

A la découverte des fonctions cognitives (2/4)

LA MEMOIRE

Nous disons d’elle, qu’elle peut être d’éléphant ou de moineau ; qu’elle nous fait faux bond, lorsque nous cherchons désespérément à retrouver nos clefs, ou encore, le nom de cet acteur dans notre film préféré, que nous avons sur le bout de la langue.
Tout au contraire, elle peut être magique, et nous faire voyager dans des contrées lointaines, en ravivant à notre esprit des souvenirs que nous pensions oubliés, à l’instar de cette fameuse Madeleine de Proust …

La semaine dernière, je levais une part de l’ombre des fonctions cognitives, en évoquant avec vous, le sujet de l’attention. Aujourd’hui, je vous retrouve pour la suite de nos pérégrinations au sein du cerveau, en vous présentant cette fois-ci : LA MEMOIRE.

Où plutôt devrions-nous parler, des” mémoires. Effectivement, notre cerveau contient différents types de mémoire, qui ont toutes des fonctionnalités distinctes. Nous distinguons de façon globale, la mémoire à court terme, de la mémoire à long terme.

La mémoire à court terme : retenir une quantité limitée d’information, pendant une courte durée.

  • LA MEMOIRE SENSORIELLE : perception par les cinq sens du corps humain (goût, odorat, toucher, vue, ouïe). Fonctionne de façon inconsciente.
    • Exemple : Sentir l’odeur d’une fleur, entendre le chant d’un oiseau, … etc.
  • LA MEMOIRE DE TRAVAIL : stockage et manipulation d’une information en mémoire.
    • Exemple : Faire du calcul mental : Garder en tête l’opération ET trouver le résultat (je retiens 3*4 et trouve 12, à la fois).

La mémoire à long terme : mémoire des faits, des connaissances, et des habiletés accumulés au fil des années.

  • LA MEMOIRE EPISODIQUE : expériences et événements personnels vécus à un moment et endroit particuliers. C’est la mémoire des souvenirs.
    • Exemple : Je me rappelle du magnifique coucher de soleil sur le Mont-Blanc, lors de mes vacances il y a deux ans.
  • LA MEMOIRE SEMANTIQUE : connaissances générales concernant les caractéristiques des objets, personnes et lieux connus. C’est la mémoire des apprentissages.
    • Exemple : Je sais que la ville de Paris est la capitale de la France.
  • LA MEMOIRE PROCEDURALE : habiletés et habitudes acquises lors de la pratique d’une activité particulière.
    • Exemple : Apprentissage du vélo, d’un instrument de musique, utiliser une machine à coudre, se brosser les dents … etc. C’est la mémoire qui retient la façon de faire.

Néanmoins, rassurez-vous. Même si la principale fonction de la mémoire est de retenir de l’information, il est tout à fait normal de parfois oublier !

A bientôt pour la suite, qui sera cette fois consacrée, aux fonctions exécutives …

Anaëlle MAUPETIT
Psychologue spécialisée en neuropsychologie
Numéro Adeli : 259309599
Linkedin

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le commenter et à me poser vos questions ; ou à prendre rendez-vous, depuis ma page professionnelle.
Retrouvez également mon article précédent sur l'attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.